section header FR 1


Présentations par affiches : La collaboration intergouvernementale
Tempête hivernale du Manitoba de 2019 et ses répercussions : Nettoyage des déversements
Fiona Scurrah, Wood Environment & Infrastructure Solutions
L'objectif de cette présentation est de vous faire part d’un important déversement d’hydrocarbures isolant lié aux conditions météorologiques, qui s’est déroulé au Manitoba, et des travaux d’assainissement concertés et axés sur la collectivité qui en ont résulté.  
Abstract

En 2019, le jour de l’Action de grâce, le Manitoba a été touché par un événement météorologique majeur qui a entraîné de nombreuses pannes de la ligne de transport d’électricité et de distribution de l’alimentation. Les poteaux électriques se sont cassés net et ont créé un effet de cascade sur une ligne. Les principales causes de ces pannes ont été la neige mouillée et l’accumulation de grésil sur les fils conducteurs ainsi que les arbres qui ont chuté sur les lignes électriques en raison de l’accumulation de glace sur les branches. Beaucoup des poteaux de distribution étaient munis des transformateurs de poteaux qui, lorsque le poteau est tombé, se sont ouverts et ont déversé l’huile isolante qu’ils contenaient. Les collectivités de la région d’Entre-les-Lacs, au Manitoba, ont subi une perte importante de lignes de distribution. Plus de 23 km de lignes de distribution sont tombées et les collectivités ont dû être évacuées. Les collectivités de Lake St. Martin et de la Première Nation de Little Saskatchewan venaient juste de retourner dans la région après une absence prolongée à cause des inondations de surface qui ont eu lieu en 2011 et ont demandé la reconstruction de la collectivité à l’intérieur des terres, et ce à partir du lac. Dans cette région seulement, il y a eu plus de 50 déversements allant de 5 à 300 litres d’huile isolante. Certains poteaux ne contenaient qu’un seul transformateur de poteaux, tandis que d’autres en avaient 2 à 4, ce qui a entraîné des concentrations plus élevées d’huile isolante déversée. Dans certains cas, les transformateurs de poteaux peuvent aussi contenir des quantités de BPC selon le système d’alerte PCB dot Manitoba Hydro. Tous les déversements ont dû être évalués et un échantillonnage préliminaire a été effectué pour évaluer l’ampleur de la dissémination et pour déterminer si les quantités de BPC constituaient ou non un problème. On a procédé à l’échantillonnage des fractions 2, 3 et 4 ainsi que des quantités de BPC. On a assaini tous les sites de la collectivité et on a effectué un échantillonnage de confirmation une fois les travaux terminés. La main-d’œuvre locale et l’équipement ont été utilisés pour nettoyer les sites touchés. Tous les sites évalués par Wood ont confirmé que la présence des BPC était inférieure à 0,3 mg/kg de DWt. Les sites ont ensuite été remblayés et recouverts de couches anti-érosion et de sédiments pour faciliter le rétablissement de la végétation naturelle. La coopération avec le ministère du Développement durable du Manitoba en ce qui concerne la gestion des déversements et l’établissement des rapports était primordiale pour permettre à Manitoba Hydro de traiter efficacement un événement de cette ampleur.

Fiona Scurrah, Wood Environment & Infrastructure Solutions
Fiona Scurrah travaille dans le domaine des sciences de l’environnement depuis plus de 25 ans. Elle a occupé différents postes dans divers secteurs de ressources (c.-à-d. les pêches, le pétrole et le gaz, des services publics d’hydroélectricité), de l’évaluation environnementale en passant par la surveillance de l’application de la loi et de la conformité et la surveillance biophysique de l’environnement à l’audit de la norme ISO 14001.

Mme Scurrah a travaillé pendant 16 ans au sein de la fonction publique fédérale et a occupé divers postes liés à l’application de la loi et à la conformité (c.-à-d. superviseure du détachement de Pêches et Océans Canada [MPO], surveillante des agents des pêches du MPO, agente fédérale des pêches du MPO, inspectrice [Poissons] du MPO et de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et agente des douanes du Canada) relatives à diverses lois environnementales et criminelles. Parmi les autres rôles qu’elle a assumés au sein de la fonction publique fédérale, mentionnons la gestion des programmes de mise en œuvre des pêches autochtones et la gestion des programmes des pêches en tant que biologiste de la gestion des ressources.

Mme Scurrah a passé 12 ans avec MB Hydro à titre de spécialiste en environnement principale et a travaillé directement avec divers ministères, organismes de réglementation, communautés autochtones, consultants et autres intervenants dans les activités d’évaluation environnementale. Elle a dirigé et géré le personnel technique, pendant les phases d’évaluation environnementale ainsi que pendant la mise en œuvre des plans de protection de l’environnement, en ce qui concerne les projets de transport d’électricité. Elle a élaboré des améliorations au processus pour des activités comme le suivi des déversements au sein du Service de la ligne de transport d’électricité et de la construction civile.

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon