Volet 4

Atelier régional sur les laboratoires écologiques 2013 de l'IBIC et LECan
Les 4 au 5 septembre 2013 au Centre des congrès d’Ottawa
Ottawa (Ontario)


Volet 4 : La sécurité au sein des laboratoires 

Le 5 septembre - 10 h 30 à 11 h 15

IM 15128 et son Incidence sur les Laboratoires

La construction, l’exploitation et l’entretien des installations de laboratoire exigent des compétences et des connaissances particulières afin d’assurer le bon fonctionnement de l’installation et du matériel, ainsi que de protéger la santé et la sécurité des personnes qui travaillent dans le laboratoire. Les hottes de laboratoires sont l’un des appareils de protection les plus couramment utilisés dans les laboratoires et elles doivent faire l’objet d’une attention particulière en raison :

  • d’une sensibilisation accrue aux questions de santé et de sécurité liées à une mauvaise exploitation des hottes de laboratoire;
  • des progrès technologiques qui rendent plus difficile la comparaison des performances des hottes de laboratoire; et,
  • de la reconnaissance du fait que les hottes de laboratoire ne doivent pas être essayées de façon isolée – le milieu d’exploitation doit aussi être pris en compte.

Les lignes directrices d’ingénierie mécanique IM 15128 – Hottes de laboratoire visent à fournir aux concepteurs, aux gestionnaires de projet et au personnel d’exploitation une méthode uniforme pour l’installation, l’achat, l’essai et l’entretien de hottes de laboratoires sécuritaires dans les laboratoires fédéraux.

Timothy Ma, Ingénieur principal en mécanique, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada


Le 5 septembre - 11 h 15 à 12 h

Systèmes de Contrôle : Les Répercussions et L’importance d’une Stratégie Adéquate

Au moment où l’on construit de nouveaux laboratoires et que l’on rénove ceux qui existent déjà, l’importance d’avoir des stratégies de contrôle adéquates en place dans ces installations devient très évident. La santé et la sécurité des personnes qui y travaillent dépendent beaucoup de la sensibilisation des industries de la construction au rôle que jouent les systèmes de contrôle. En réalité, ils ont à la fois la capacité d’en tirer fortement profit et de faire courir des risques à des gens lorsque ces aspects des laboratoires ne sont pas bien gérés. Par exemple, le choix d’une solution ou d’une conception particulière, la fréquence de l’entretien effectué sur les matériaux, de même que la connaissance et l’expérience de l’entrepreneur ou des entrepreneurs retenus influencent grandement la sécurité globale des laboratoires. La possibilité s’offre à nous de créer et de transformer les laboratoires en installations éconergétiques tout en veillant à ce que la sécurité de leurs utilisateurs ne soit pas compromise !

 Frédéric Laforge, Directeur de la construction, Regulvar Canada Inc.


Le 5 septembre - 13 h 30 à 14 h 15

Les Répercussions et le Choix D’enceintes de Sécurité Biologique de Classe II sur le Laboratoire

Lorsque les responsables des installations de laboratoire conçoivent leurs laboratoires en ayant l’intention d’incorporer des enceintes de sécurité biologique dans leurs plans, ils ne comprennent pas toujours les répercussions.

Cet exposé expliquera quelles sont les options en matière de types d’enceintes de sécurité biologique et les répercussions que chacune d’entre elles auront sur les activités qui se déroulent dans les laboratoires. On y discutera des répercussions particulières des enceintes de type B et de quels doivent être les paramètres de conception lorsque l’on prévoit ces enceintes dans la disposition du laboratoire. 

René Soetens, Président, Con-Test


Le 5 septembre - 14 h 15 à 15 h

Vérification des Hottes Aspirantes par Rapport aux Normes

Pendant des décennies, les hottes aspirantes ont été perçues comme une pièce d’équipement de laboratoire nécessaire, mais peu comprise par plusieurs utilisateurs de laboratoire. Aujourd’hui les hottes aspirantes attirent davantage d’attention dans les discussions sur les façons d’augmenter le rendement et la sécurité des laboratoires. Ce sujet de discussion n’est pas nouveau, on en discute depuis des années. On en parle simplement plus souvent et le nombre et la diversité de participants s’accroit. Le groupe de discussion comprend souvent des gestionnaires de laboratoire et d’installations, des personnes qui sont souvent plus sensibles au rendement et à la sécurité des hottes aspirantes. Le personnel responsable de la santé et de la sécurité participe également à la discussion. Leurs responsabilités s’élargissent rapidement pour englober les protocoles reliés aux hottes aspirantes qui sont conformes aux meilleures pratiques de l’industrie, aux normes réglementaires et, dans certains cas, à la réglementation.
Toutefois, malgré l’attention grandissante portée aux hottes aspirantes et que l’état de l’information actuel de l’industrie se soit amélioré au cours des dernières années, les connaissances de l’industrie demeurent toujours irrégulières et, dans plusieurs cas, incomplètes ou inadéquates. Les conséquences de cette ambigüité et de cette confusion, pour plusieurs utilisateurs ou propriétaires de hottes aspirantes, est que la prise de décision relative aux hottes aspirantes demeure un processus compliqué et frustrant.

Rob Chopowick, Directeur général, Con-Test

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon