header FR

 Forum 2019 sur le lieu de travail
Centre Shaw
55, promenade du Colonel-By, Ottawa, ON
Le 14 et 15 mai 2019


Volet 3 : Technologie
Intelligence artificielle et expérience humaine
Kay Sargent, HOK
L’objectif de cette présentation est de discuter de la façon dont l’intelligence artificielle apporte une nouvelle vague de changement, et comment les nouvelles technologies et les innovations touchent le travail, les travailleurs et le milieu de travail.
Abstract

De nouvelles technologies et innovations apparaissent rapidement et toucheront toujours la façon dont nous travaillons, la façon dont nous gérons l’espace et l’expérience humaine. L’intelligence artificielle apporte une nouvelle vague de changement, laissant souvent les travailleurs se demander ce que cela signifie pour l’avenir de leur emploi. Nous devons nous tourner vers l’avenir pour voir le changement à l’horizon, comment ces changements et ces perturbations toucheront la façon dont nous travaillons. L’intégration rapide des nouvelles technologies a été notre objectif au cours des dernières années. Elles sont à la fois passionnantes et alarmantes à mesure que nous nous engageons dans une nouvelle voie. Cette séance permet d’examiner la façon dont les nouvelles technologies et les innovations touchent le travail, les travailleurs et le milieu de travail.

Kay Sargent, ASID, IIDA, CID, LEED® AP, MCR.w, WELL AP, directeur du milieu de travail, HOK
À titre de directrice principale et de directrice du milieu de travail de HOK, Kay Sargent amène plus de 30 ans d’expérience dans l’industrie des intérieurs. Son travail l’a menée à plusieurs continents où elle a travaillé avec des entreprises Fortune 500 sur leurs stratégies mondiales de l’immobilier et leur conception de milieux de travail de l’avenir. La spécialité de Kay consiste à aider des entreprises à déterminer leur ADN et leurs besoins organisationnels uniques, à harmoniser leur espace avec leurs objectifs opérationnels, à mettre sur pied le milieu de travail de l’avenir et à le livrer sur tout leur portefeuille mondial.

Kay a récemment été choisie pour siéger à la Fédération internationale des architectes d’intérieur et au CoreNet Global Board. Elle est également membre de l’American Society of Interior Designers (ASID) Foundation Research Taskforce et du Conseil consultatif de la Virginia Tech School of Architecture and Design. Elle a également fait partie des comités internationaux de l’International Interior Design Association, de l’ASID, du National Council on Qualifications for the Lighting Professions, du conseil d’administration de l’ASID Foundation, et du National Council for Interior Design Qualification. Elle est un membre active de l’International Facility Management Association (IFMA) et la cofondatrice de la collectivité de l’IFMA Workplace Evoluntionaries (WE). Kay a récemment été choisie comme une « FEMME DE POUVOIR » par Bisnow, et elle est une agente de liaison et un mentore auprès de nombreuses personnes dans l’industrie. À ce titre, elle est l’un des membres fondateurs de la section d’Upward dans le District de Columbia.

Amélioration du rendement : Gérer l’espace dans un environnement de travail agile
Kathy Paul, Brookfield Global Integrated Solutions (BGIS)
L’objectif de cette présentation est de communiquer une approche utilisée pour appuyer la gestion de l’espace de travail dans les nouveaux milieux de travail fondés sur les activités (MTA). Avec la mise en œuvre des processus et de la technologie, l’utilisation du renseignement d’entreprise est appliquée pour comprendre l’utilisation, éclairer la prise de décisions et gérer efficacement l’espace dans ce nouvel environnement de MTA.
Abstract

Le concept de la gestion de l’espace est vraiment très abstrait. Nous ne « gérons » pas vraiment l’espace, mais nous comprenons plutôt et planifions l’utilisation de l’espace selon la méthode la plus efficace. En termes simples, la gestion de l’espace suppose la gestion de l’inventaire d’espace physique d’une organisation. Que vous vous rendiez compte ou non, chaque organisation gère son espace d’une façon ou d’une autre. Vous avez peut-être une solution automatisée de gestion de l’espace, utilisez AutoCAD et des feuilles de calcul Excel, ou gérez votre espace à l’aide des plans d’étage imprimés et des crayons de couleur. À un niveau élevé, la gestion de votre inventaire d’espace de l’inventaire comprend le suivi et l’entretien de votre espace, ainsi que les renseignements sur l’occupation – déterminer qui siège où, comprendre l’espace dont dispose votre organisation, et comment il est utilisé, et prévoir le bien immobilier dont vous aurez besoin à l’avenir. Chaque organisation a son propre processus en place pour gérer ses installations et son portefeuille immobilier – il peut fonctionner pour elle ou elle pourrait avoir besoin d’une solution en place qui s’harmonise avec les buts et les objectifs de l’organisation.

Quand on pense à la transformation du milieu de travail et à l’impact des MTA dans la gestion de l’espace, les moyens traditionnels utilisés au cours de la dernière décennie ne se prêtent pas à cette nouvelle façon de travailler. De nouvelles formes de données sont nécessaires afin de prendre des décisions éclairées au sujet des ratios de partage, les sièges assignés et non assignées, et de l’utilisation par rapport à l’occupation. Ces types de données et de renseignements sont tous des exemples de principes de gestion de l’espace dans un paradigme de MTA. Plus que jamais, nous, à titre de gestionnaires d’espace, avons besoin d’outils automatisés, de la collecte de données et de l’assimilation des renseignements, et, par-dessus tout, de la vitesse afin de répondre aux demandes de cette nouvelle façon de travailler. Puisque l’immobilier est notre deuxième article le plus coûteux sur le bilan, nos portefeuilles exigent une compréhension accrue de la façon dont l’espace est utilisé, et sa criticité et son efficience sont pertinentes pour la gestion du portefeuille immobilier et la prise de décisions pour assurer des pratiques prudentes de gestion de l’espace. Vous pensez peut-être que votre processus actuel fonctionne très bien, et il pourrait, mais les recherches ont trouvé que le passage d’un processus manuel de gestion de votre inventaire d’espace à une solution automatisée peut réduire vos coûts d’exploitation globaux, accroître la productivité de l’ensemble de votre organisation et vous fournir de la visibilité en temps réel sur l’utilisation réelle de votre espace, dans un ou plusieurs emplacements. La meilleure partie est qu’au bout du compte nous harmonisons notre offre immobilière avec la demande et nous assurons d’une utilisation efficace de l’espace à l’appui de l’utilisation prudente des ressources maintenant et à l’avenir.

Kathy Paul, directrice générale, BGIS
Kathy Paul est une chef de file du milieu de travail avec plus de 15 années d’expérience dans l’élaboration de solutions pour le milieu de travail dans plusieurs secteurs. À titre de directrice générale de BGIS Workplace Solutions, Kathy dirige une équipe de plus de 120 professionnels qui travaillent pour élaborer et appuyer des solutions de milieu de travail partout en Amérique du Nord. Kathy détient une maîtrise ès sciences en gestion des installations, et une maîtrise en immobilier d’entreprise avec une spécialisation en milieu de travail, et elle est une gestionnaire du changement et une architecte d’intérieur certifiée. La connaissance approfondie du milieu de travail de Kathy est appliquée à la gestion et à l’exploitation efficace de l’espace immobilier d’entreprise et des solutions pour plus de 20 millions de pieds carrés d’espace pour les clients de BGIS.

Habilitation des milieux de travail numériques – Technologie pour le travail axé sur les activités
Craig Milner, Ricoh Canada Inc.
L’objectif de cette présentation est d’explorer certaines technologies d’économie d’espace, l’économie d’argent, et de travail fondé sur des activités souples.
Abstract

Nous sommes dans une révolution du milieu de travail! Le MTA souple est en train de devenir la nouvelle norme et l’aménagement des bureaux est en train de changer pour favoriser des espaces de collaboration accrue et ouverts. Les nouvelles générations d’employés qui entrent sur le marché du travail sont plus férues de technologie que jamais et ils veulent avoir les outils nécessaires pour leur permettre de collaborer et de rester productifs n’importe quand et partout. Nous présenterons divers catalyseurs de la technologie de MTA, y compris des solutions de collaboration pour la salle de réunion, la salle de rassemblement, et les espaces communs. Nous discuterons des outils pour vous aider à évaluer et à gérer efficacement l’utilisation de votre bureau et des espaces de salle de réunion, ainsi que des stratégies pour réduire l’impact environnemental et d’accroître la sécurité des documents en favorisant des stratégies d’impression sécurisée.

Craig Milner, cadre supérieur des Solutions – Gouvernement fédéral, Ricoh Canada Inc.
Craig Milner fait partie de l’équipe du gouvernement fédéral de Ricoh Canada, qui se consacre à offrir des solutions technologiques novatrices en milieu de travail exclusivement au gouvernement fédéral du Canada. Au cours de la dernière décennie, Craig a collaboré avec succès avec les clients pour renforcer leurs milieux de travail numériques en améliorant l’acheminement des documents, la mobilité, et les capacités de collaboration. Situé au siège social de Toronto, Craig a obtenu un baccalauréat en communications (avec distinction) de l’Asper School of Business de l’Université du Manitoba.

Le pouvoir opérationnel de l’élaboration numérique de l’Internet des objets
Trent Tursi1 et JF Ladouceur2
1CompuCom – Transformation numérique
2CompuCom Canada
L’objectif de cette présentation est de discuter de la façon de mobiliser les chefs de file de la TI pour participer très tôt dans les conversations de projet de l’immobilier d’entreprise ou des installations peut combler le gouffre entre les nombreuses unités opérationnelles et les silos de système d’immeuble.
Abstract

On présentera aux participants une étude de cas du projet de construction achevé de l’administration centrale numérique de CompuCom, englobant des commutateurs numériques, la technologie sans fil, des capteurs d’hyperlocation, l’éclairage d’alimentation électrique par Ethernet (PoE), la collaboration et des applications mobiles conçues pour créer des espaces de travail ouverts, coopératifs et productifs. Nous examinerons attentivement les nombreuses étapes où les intervenants de la technologie de l’information, de l’immobilier d’entreprise et des installations participent traditionnellement au cours de ces projets. La séance portera sur « la journée dans la vie de chaque » intervenant et leur parcours. Nous comparerons le moyen historique de participation par rapport au « moyen numérique » et examinerons ce qui motive chaque ministère tout au long du parcours. Nous expliquerons les mesures opérationnelles de bâtiment intelligent ou numérique et des scénarios de rendement sur l’investissement, et pourquoi les participants devraient tenir compte de cela pour les nouveaux bâtiments et ceux existants, et les participants qui veulent transformer leurs environnements de travail en un milieu de travail de collaboration de la prochaine génération.

Comment la séance aidera-t-elle les participants ou leurs clients à résoudre un problème ou à satisfaire un besoin? Cette séance donnera aux délégués les outils et les connaissances pour s’intégrer dans les processus de conception et de construction immobilières et de démontrer comment la technologie peut réduire les coûts d’exploitation, et baisser des dépenses en capital. Nous examinerons la façon d’améliorer les expériences d’espace de travail pour les employés et la façon de préparer le bâtiment pour l’avenir.
Cette séance permettra d’expliquer en détail les possibilités de nouvelles recettes et l’espace blanc et comment les bâtiments numériques ou intelligents peuvent être utilisés comme un différenciateur concurrentiel et mener à un appel d’offres unique et à la hausse des marges de profit.

Trent Tursi, directeur, CompuCom – Transformation numérique
Trent Tursi est un leader-cadre Fortune 500 accompli avec une vision exceptionnelle, une stratégie et une expérience dans le domaine des ventes complétées par des résultats éprouvés dans des modèles de transformation opérationnelle. Avec ses antécédents uniques dans le secteur de la construction, de l’électricité, de la mécanique et de la technologie de l’information, il présente des modèles financiers aux cadres supérieurs qui ont une incidence sur le bénéfice net. Ayant travaillé pour Johnson Controls inc., Trent est actuellement responsable de la partie du bâtiment numérique ou du milieu de travail numérique pour CompuCom, où il va à la rencontre des propriétaires d’immeubles et des cadres de la technologie de l’information pour communiquer la « nouvelle façon » d’offrir une fonctionnalité dans l’ensemble des systèmes de TI, et pour avoir travaillé sur plus de 200 « bâtiments intelligents » en Amérique du Nord.

JF Ladouceur, architecte des solutions, CompuCom Canada

Déterminer l’efficacité du milieu de travail
Cheryl Jefferies et Duff McGillivray
HOK
L’objectif de cette présentation est de discuter des différents moyens disponibles pour recueillir les données d’utilisation, les données précises recueillies, les analyses et les résultats attendus.
Abstract

Votre milieu de travail est-il utilisé de façon efficace? Comment savoir? Quelles analyses devez-vous utiliser? Le gouvernement fédéral a mis en œuvre Milieu de travail GC qui comprend le MTA à sa base, où personne n’a de siège assigné. Par conséquent, tous les étages de travailleurs déjà assignés sont maintenant mobiles. Cela crée un défi pour évaluer comment l’espace est utilisé et pour savoir si le programme d’espace est efficace ou non. Nous discuterons des différentes options en usage aujourd’hui, des études d’observation, des analyses d’accès au bâtiment ou à l’étage et du suivi en temps réel. Chaque partie recueille diverses données sur l’utilisation, a des analyses différentes et rend compte des résultats. Nous avons analysé ces méthodes au cours d’un certain nombre d’années et nous parlerons de « ce qui fonctionne » et de leur utilisation pour déterminer l’efficacité du milieu de travail.

Cheryl Jefferies, directrice principale, spécialiste principale de la gestion des données, HOK
Cheryl Jefferies est une directrice principale et une spécialiste principale de la pratique avec les « Services sur place » à HOK. Elle se concentre sur les services en gestion de l’espace, y compris la planification de l’espace ou de l’occupation, la gestion des données, les évaluations de la technologie et la stratégie. Dans ses projets, elle assure des liens solides aux processus et aux outils nécessaires pour fournir des renseignements aux décideurs des installations. Elle croit que des « données solides mènent à des décisions », et a formé et dirigé des équipes pour gérer les données des clients et des dessins de grands portefeuilles internationaux de plusieurs types d’installations. Elle apporte des compétences solides en gestion de projet avec de l’expérience dans la mise en œuvre des solutions intégrées de gestion du milieu de travail en mettant l’accent sur « ce qui est important » et les catalyseurs derrière la solution.

Catalyseurs de la numérisation
Bruce Covington, Centre de solutions en imagerie de documents, Services publics et Approvisionnement Canada
L’objectif de cette présentation est de démontrer la façon dont le Centre de solutions en imagerie de documents peut vous aider avec les besoins de numérisation dans votre milieu de travail.
Abstract

Saviez-vous que, depuis 2002, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) offre un service unique au gouvernement du Canada qui utilise la technologie la plus récente pour la numérisation des ressources documentaires? Le Centre de solutions en imagerie de documents (CSID) contribue à amener le gouvernement fédéral à l’époque moderne des documents numériques. À titre de partenaire dans la gestion de l’information, le CSID offre la conversion du papier aux pixels et beaucoup plus. Nous disposons d’une solution totale de services pour vos besoins de numérisation des documents, qui fonctionne selon le principe du recouvrement des coûts. Nous pouvons convertir vos actifs documentaires précieux au format électronique, afin que vous puissiez facilement y accéder, n’importe quand et n’importe où. Éviter les longs processus d’approvisionnement. Nous offrons plusieurs solutions différentes, y compris un réseau établi de spécialistes qualifiés présélectionnés pour achever le travail. Voici d’autres avantages du partenariat avec le CSID de SPAC :

  • le lancement d’un projet de démarrage rapide dans le cadre d’un protocole d’entente;
  • l’intégration éprouvée avec les anciens processus et systèmes à l’aide de l’intranet du gouvernement du Canada;
  • un pare-feu de sécurité élevée;
  • le chiffrement des données transférées et des accès contrôlés;
  • des images de qualité probantes en conformité avec les normes de l’Office des normes générales du Canada et de l’ISO (Organisation internationale de normalisation);
  • des spécialistes expérimentés qui travaillent dans des bâtiments sécurisés du gouvernement du Canada.

N’exploitez-vous pas les biens papier que vous avez? Tout l’accès à vos renseignements est-il verrouillé? Avez-vous une entreposage hors site pour les documents physiques? Les renseignements dont vous avez besoin sont-ils verrouillés? On a déterminé que le groupe du CSID joue un rôle d’expert en la matière et vous permet de trouver des options et de mettre en œuvre une solution viable pour l’imagerie des documents. Cette présentation vous aidera à en apprendre davantage sur certaines parmi nos offres de service de numérisation et notre proposition de valeur.

Bruce Covington, directeur, Centre de solutions en imagerie de documents, Services publics et Approvisionnement Canada
Bruce Covington dirige le Centre de solutions en imagerie de documents de Services publics et Approvisionnement Canada. Bruce est responsable d’établir l’orientation stratégique de l’unité opérationnelle, de l’intégration des nouvelles technologies, d’assurer la conformité à toutes les normes applicables, d’augmenter la clientèle parmi les ministères et organismes homologues et d’assurer la satisfaction des clients à l’égard des services.

La gestion de l’information dans un milieu de travail en constante évolution : L’histoire de la gestion de l’information associée au déménagement du MDN au Complexe Carling
Ben Van-Vianen, ministère de la Défense nationale
L’objectif de cette présentation est de partager les défis et les possibilités de la gestion de l’information associés au déménagement en cours du MDN vers une nouvelle administration centrale basée dans un complexe.
Abstract

La présentation comprendra la décision d’utiliser GCDocs et la numérisation pour aborder les défis de la gestion de l’information associés au déménagement du ministère de la Défense nationale vers une administration centrale basée dans un complexe, y compris la nécessité des changements des processus opérationnels associés pour progresser vers une main-d’œuvre mobile.

Ben Van-Vianen, CD, Directeur, Connaissances et gestion de l’information, ministère de la Défense nationale
Ben Van-Vianen est entré dans la fonction publique en 2015 après une carrière de 26 ans dans les Forces armées canadiennes, prenant sa retraite à titre de lieutenant-colonel.

En tant qu’officier des transmissions, Ben a occupé de nombreux postes au sein du commandement et de l’état-major au cours de sa carrière, notamment : 742e escadron des transmissions; sous-directeur des transmissions; et Commandant 73 du groupe des communications. Ben a également servi sur un certain nombre d’opérations internationales, y compris comme officier des transmissions au Plateau du Golan, chef de la SFOR J6 en Bosnie et mentor principal pour le Commandant de l’école des transmissions de l’armée nationale afghane à Kaboul (Afghanistan).

Ben est actuellement Directeur, Connaissances et gestion de l’information, au sein du ministère de la Défense nationale, fournissant des conseils au ministère en matière de gestion de l’information et dirigeant les dossiers tels que le gouvernement ouvert, la numérisation et GCDocs.

Ben est diplômé du Programme de commandement et d’état-major interarmées, du Programme des études de sécurité nationale et détient une maîtrise en études de la défense.

L’avenir de la conception immersive
Aubrey Tucker, Rael Romero, Chuck Lounsberry
Stantec
L’objectif de cette présentation est de discuter des graphiques en temps réel, de la collaboration, de la visualisation des données et des jumeaux numériques!
Abstract

L’avenir s’est produit, mais la plupart des concepteurs et des équipes de prestation utilisent des outils mis au point il y a plusieurs décennies. Même le BGI s’est profondément développé pour créer des jumeaux numériques et des environnements communs de données. Cette présentation portera sur un grand nombre de nouveautés de la technologie de conception et parlera des avantages du progrès pour la pratique. La collaboration nuagique et la gestion des commentaires des clients seront des caractéristiques supplémentaires dans le cours afin de discuter des pratiques exemplaires pour un dialogue significatif tout simplement à l’aide de la technologie.

Aubrey Tucker, Chef de file des technologies innovantes, Stantec
Aubrey Tucker développe des technologies innovantes pour Stantec, dans tous les secteurs d’activité d’architecture et d’ingénierie, où il étudie les stratégies de gestion du changement technologique et propose des analyses de rentabilisation pour changer la façon dont Stantec exécute son travail. Il est un facilitateur, un technologue et conférencier international du BGI, un conférencier universitaire et un expert en matière de revitalisation avec une longue carrière dans les gratte-ciels, les hôpitaux, les écoles, les aéroports et la technologie.

Rael Romero, Gestionnaire de technologie visuelle, Stantec

Chuck Lounsberry, Chef de file de technologie visuelle, Stantec

Amélioration du rendement en milieu de travail à l’aide de détecteurs d’occupation IdO
Brian Forbes, Relogix
L’objectif de cette présentation est de discuter des moyens que la numérisation du milieu de travail peut offrir pour mieux comprendre les tendances en matière d’espace et de temps en fonction des préférences des employés et de l’utilisation au fil du temps.
Abstract

Il est difficile d’atteindre les objectifs opérationnels d’utilisation de l’espace de façon constante lorsqu’un ou plusieurs facteurs changent au fil du temps. De nombreux stratèges en milieu de travail se retrouvent confrontés à cette difficulté lorsqu’ils essaient de concevoir un espace de travail flexible pour un effectif agile.

Des concepts spécialisés de milieu de travail en fonction de profils ministériels et de ratios individuels ne s’appliquent pas à ces nouveaux types d’espaces. Le milieu de travail souple, un concept relativement nouveau dans le milieu des biens immobiliers organisationnels, respecte plutôt des principes de conception d’offre partagée pour une demande variable.

La numérisation en milieu de travail (détecteurs) fournit les moyens pour mieux comprendre les tendances en matière d’espace et de temps en fonction des préférences des employés et de l’utilisation au fil du temps.

Sans ce niveau de données, les installations risquent d’être trop construites et sous-utilisées pour créer un tampon suffisant pour les périodes d’occupation de pointe afin d’éviter de nuire à la continuité des activités. Avec les données, de nouvelles options se présentent pour la gestion des pointes, permettant de réduire les coûts et d’améliorer les résultats.

La technologie change notre façon de travailler. La ludification en change notre perception.
Tiffani Westerman, YoppWorks Inc.
L’objectif de cette présentation consiste à découvrir la façon dont la ludification nous permet de nous amuser en modifiant notre façon de travailler.
Abstract

Dans le milieu de travail d’aujourd’hui, nous assistons à une collision entre les systèmes archaïques et la technologie moderne. Chaque jour, nous travaillons au sein d’équipes qui se composent tant de milléniaux producteurs de nouvelles technologies que de vétérans chevronnés qui ont tout vu. Que cela nous plaise ou non, la technologie change si vite que nous ne pouvons suivre son mouvement. Les changements sous n’importe quelle forme sont difficiles, et il nous est naturel de lui résister. Mais la ludification est entrée dans le milieu de travail et nous permet de nous amuser en modifiant notre façon de travailler.

Je vous mets au défi de vous présenter à notre causerie et nous en organiserons une en votre honneur!

Tiffani Westerman, chef du développement de produit, YoppWorks Inc.
Tiffani Westerman est chef du développement de produit au sein de l’entreprise d’Ottawa, Yoppworks Inc. Depuis 2016, Tiffani Westerman a dirigé avec succès le développement et la commercialisation de multiples produits. Spécialiste des plateformes mobiles, elle a dirigé une équipe de plus de 20 développeurs qui utilisent les technologies à source ouverte et de pointe, y compris la mémoire en pile Lightbend. Elle possède plus de sept années d’expérience du développement d’entreprise dans le secteur de l’industrie du mieux-être.

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon