Mot du directeur éxecutif

S Brasier RPIC smallUn mot du directeur éxecutif

Steven Brasier, c. a. é.
Directeur éxecutif
Institut des biens immobiliers du Canada

Nous vivons à une époque intéressante. Les changements sont nombreux, et touchent tous les domaines : la technologie, l’environnement, la politique, l’économie ou la société. Sur cette toile de fond, il est important pour la communauté des biens immobiliers (BI) fédéraux de s’engager à l’égard de la formation et du perfectionnement professionnel, pour rester à jour avec les politiques et les pratiques actuelles.

Cela signifie que c’est une période particulièrement intéressante qui marque mon entrée à l’Institut des biens immobiliers du Canada (IBIC) en tant que son premier directeur administratif. L’IBIC se porte très bien sous la direction de son conseil d’administration bénévole. Si bien, en fait, que les membres du conseil ont décidé qu’il était temps d’engager un administrateur à temps plein pour diriger ses initiatives stratégiques et superviser ses opérations grandissantes.

Les ateliers nationaux et régionaux offerts par l’IBIC sont plus nombreux aujourd’hui qu’ils ne l’ont jamais été. De plus, l’IBIC continue de collaborer avec le gouvernement fédéral et d’autres paliers de gouvernement et maintient son association avec des organismes à but non lucratif ainsi que ses partenaires du secteur privé et de la communauté universitaire. Toutes ces démarches ont pour but de fournir un meilleur contenu et d’élargir la portée de notre prestation d’activités de perfectionnement professionnel et de réseautage pour les cadres et les spécialistes des BI à travers le Canada.

Plus je me concentre sur mon nouveau rôle, plus j’apprends à connaître la communauté des BI afin de mieux comprendre l’environnement dans lequel vous opérez, par exemple la législation, les règlements et les politiques en vigueur. J’ai également examiné la recherche sur la démographie de cette communauté professionnelle afin de mieux apprécier son ampleur et sa portée au sein des nombreux ministères et organismes que vous représentez.

En examinant les problèmes qui touchent les BI, je peux tirer profit de mon expérience antérieure en tant que directeur administratif de l’institut canadien des urbanistes. J’ai déjà dû surmonter de nombreux problèmes liés à la gestion immobilière fédérale et touchants différents facteurs, tels que : l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets, les communautés autochtones, le développement durable, l’infrastructure, l’assainissement de sites contaminés et d’autres sujets.

Je voulais exprimer mon appréciation et remercier la conseillère exécutive de l’IBIC, Ruth Brady, ainsi que Sarah Zgraggen, Robin Baldwin et les autres membres de l’équipe du groupe Willow qui m’ont facilité la transition dans mon nouveau rôle de directeur administratif. Leur dévouement à l’IBIC est clair.

J’ai hâte d’assister à l’Atelier national de biens immobiliers 2017, du 14 au 16 novembre, et de profiter de l’occasion pour rencontrer autant de membres de la communauté des BI que possible. Je vous encourage également de me contacter par des médias sociaux de l’IBIC.

Nous comptons sur votre appui, que ce soit par votre présence aux ateliers de l’IBIC ou en y faisant des présentations, en participant aux programmes de prix de l’IBIC ou en faisant du bénévolat. L’IBIC fut créée par la communauté des BI fédéraux, pour la communauté des BI fédéraux. Nous vous encourageons à contribuer et à participer, car votre présence est essentielle à notre réussite collective continue.

Steven Brasier, c. a. é.
Directeur éxecutif
Institut des biens immobiliers du Canada