IV. Portefeuille de gouvernance et de mise en candidature

But

Le comité de gouvernance et de mise en candidature, une composante du portefeuille de gouvernance et de mise en candidature, a pour but : d’assurer que l’IBIC dispose et continue de disposer d’un modèle de gouvernance approprié ; de présenter des candidats potentiels au conseil ; de coordonner les évaluations du conseil et de ses comités ; et d’assurer le respect des politiques, des procédures et des conditions contractuelles de la part des administrateurs et des sociétés de gestion de l’institut et des événements.

Objectifs

Le mandat du comité de gouvernance et de mise en candidature est le suivant :

  • Veiller à ce que le modèle et les processus de gouvernance soutiennent adéquatement la gestion et le fonctionnement efficace de l’institut ainsi que le déroulement de ses activités ;
  • Veiller à ce que tous les membres du conseil reçoivent la documentation d’entreprise de l’IBIC et soient entièrement renseignés en ce qui concerne les attentes qui guident leur conduite et les principes d’une bonne gouvernance ;
  • S’assurer que le conseil sélectionne des gestionnaires et des membres qui présentent de l’expérience diversifiée dans le domaine des biens immobiliers, et qui ont des points de vue qui s’harmonisent avec les objectifs stratégiques actuels et futurs de l’IBIC.

Rôles et responsabilités

Le comité de gouvernance et de mise en candidature s'efforce de remplir son mandat en accomplissant les tâches suivantes :

  • Se tenir au courant des modifications apportées aux lois et aux règlements qui touchent le secteur à but non lucratif ;
  • Déterminer, préparer et mettre en œuvre, au besoin, les modifications nécessaires aux documents fondamentaux de l’IBIC, tels que les règlements, les politiques et les processus ;
  • Répondre aux problèmes de gouvernance, de performance ou de conformité à mesure qu’ils se présentent ;
  • Mettre sur pied un programme de formation en matière de gouvernance pour tous les membres du conseil qui comprend l’identification des pratiques exemplaires et des problèmes émergents ;
  • Préparer des plans de succession pour le conseil d’administration de l’IBIC, en fonction des exigences de recrutement qui sont établies dans le document Attributs (ici attaché) ;
  • Élaborer un processus de nomination pour les soumissions d’approbation du conseil ;
  • Assembler et fournir des trousses d’orientation pour tous les nouveaux membres du conseil ;
  • Travailler en collaboration avec les cadres supérieurs et les gestionnaires du secteur public et les partenaires du secteur privé pour identifier les individus qui aspirent à un rôle de leadership, à la fois au conseil ou dans les comités ;
  • Effectuer un examen annuel de l’exécution des engagements dressés dans les plans opérationnels annuels.

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon